dimanche 7 février 2016

5 février 2016 : Interclubs vs JUVIBAD

Double Hommes de choc :
Phong et Cédric / Léon et Mathieu
    Si la rencontre retour contre les caïds de JUVIBAD s'est conclue par une nouvelle victoire, ce fut au terme de rudes empoignades. Les deux doubles qui engagèrent la rencontre, DH et DD, donnèrent le ton de l'affrontement. Rares furent les points "faciles", car maître Panda et ses sectateurs étaient bien décidés à prendre leur revanche et à faire mordre le polyuréthane aux as des as. Les échanges furent donc particulièrement animés. Si le premier set bascula en faveur des compères Léon-Mathieu qui l'emportèrent 21-13. Le second vit le retour en force et détermination de Phong et Cédric qui retournèrent la situation à leur avantage, 21-17. Le troisième set fut d'une rare intensité, et nos deux Clarétains durent s'arracher pour tenir tête au démoniaque duo, multipliant les plongeons pour défendre coûte que coûte leur territoire, le protéger des projectiles que le Maître ajustait ! Ce sursaut d'ardeur sonna le triomphe des jeunes qui sur la fin du set prirent résolument le dessus sur leurs aînés : 21-17.
Double Dames de charme :
Marion et Thuy-Nhi / Pauline et Chléo
    Quasiment même scénario sur le terrain d'à-côté, où Pauline et Chloé bataillaient tout aussi fermement face à Thuy-Nhi et Marion, les deux équipes se rendant coup pour coup, sans jamais réellement faiblir. 22-20 au premier set pour les soeurs Guedj, puis 21-17 en faveur de leurs coriaces rivales. Pauline profita de l'entre-deux sets pour faire le ménage sur son terrain, enlevant méticuleusement le moindre brin de plume qui risquerait de la faire glisser, une technique de concentration qui lui permit de retrouver toute la sérénité nécessaire pour aborder le set décisif dans les meilleures dispositions. Chloé qui avait constaté que les volants adverses étaient tout particulièrement par elle attirés se dit qu'elle allait leur monter de quel graphite elle se chauffait et c'est ainsi que les frangines remportèrent la mise par 21-17.
    Ces deux victoires chèrement gagnées plaçaient les ASDAS sur une trajectoire conquérante, avant que ne s'engagent les simples. En attendant que Marion et l'émule de Master Po Ping récupèrent de leurs prestations avant de se lancer dans leurs duels, débutait le Simple Homme 2, opposant Robinson à Cédric Alaniesse. Match qui verra Rob prendre les devants sur son adversaire (21-13/21-15) et apporter un troisième point aux locaux.

Maître Phong célébrant sa Victoire
    L'égalité était donc déjà une certitude, lorsque Phong entra à nouveau en lice face à Mathieu. La maturité et la lucidité tactique, la roublardise du poignet, contre la fougue et le désir de déboulonner le King.
    Une légende d'ailleurs circulait ce soir-là dans le public : un ancien, observant l'affrontement et soupesant les chances de Moli, rappelait qu'un jour, maître Phong avait ferraillé sans relâche une journée durant, pourfendant un par un tous ceux qui avaient osé le défier... Mais c'était dans sa jeunesse !
    La Légende n'étant pas venue pour plaisanter, Mathieu en fit d'emblée les frais, perdant le premier round 21-12. Dans le second, l'outsider reprit toutefois du poil du Panda, faisant même vaciller l'Indéboulonnable. Set perdu de justesse 21-19.

Simple Dame : Marion Bocahut /Chlé Guedj- Pauline Guedj
    Climat plus lisse sur le terrain limitrophe où Pauline et Marion débattaient gracieusement.   Premier acte très équilibré, avec une Marion combative, poussant Pauline à s'engager à fond pour coiffer sa rivale d'un bouchon : 22-20. Mais, après la pause, Marion lâchait prise face à une Pauline survoltée qui apportait le point de la victoire à son équipe (21-9).
    Le double mixte, concluant ce choc entre 2èmes et 3èmes du championnat, opposa Chloé et Robinson à Thuy-Nhi et Antoine qui s'imposèrent en deux sets : 21-18/21-17.
    Prochaine rencontre, dans un peu moins de quinzaine de jours, sans doute le vendredi 19, contre le MBC, à Montpellier.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire